Display the menu

inter as interdisciplinary

What does the "inter" of intercontemporain really mean? It has simply been chosen to emphasize the interweaving of music with other artistic art forms within the Ensemble. Each year, the EIC presents new productions, incorporating dance, video, or visual arts. 

  • 2013 « Vox Balanae », George Crumb - Tero Saarinen, Saint Etienne du Rouvray © EIC
  • 2014 « Te craindre en ton absence », Hector Parra - Marie ND’yae, Théâtre des Bouffes du Nord © EIC
  • 2009 « Passagio », Luciano Berio, Cité de la musique © Aymeric Warmé-Janville
  • 2013 « Interzone », Enno Poppe, Cité de la musique © EIC
  • 2012 « Re Orso », Marco Stroppa, Opéra Comique © EIC
  • 2016 Georg Nigl, « Eight Songs for a Mad King » de P.M. Davis, Cité de la musique-Philharmonie de Paris © EIC
  • 2014 « Le Voyage d’hiver », Cité de la musique © EIC
  • 2016 « Ludwig Van », Mauricio Kagel, Philharmonie de Paris © EIC
  • 2016 « SIMPLEXITY la beauté du geste », Thierry De Mey, Centre Pompidou © Franck Ferville
  • 2016 « No More Masterpieces », collectif 33 1/3 - Wolfgang Rihm, Cité de la musique-Philharmonie de Paris © EIC
  • 2011 « Double Points : Outis », Emio Greco - Pieter C.Scholten, Cité de la musique © Franck Ferville
  • 2009 « Hypermusic Prologue » d’Hector Parra - Lisa Randall, Centre Pompidou © Maud Chazeau
  • 2015 « Cluster. X », Kurt Hentschläger - Edmund Campion, Cité de la musique-Philharmonie de Paris © EIC
  • 2015 « Dialogue de l’ombre double » de Pierre Boulez sur une chorégraphie de Maurice Béjart, Cité de la musique-Philharmonie de Paris © EIC
  • 2012 Odile Auboin, « Partitura », G.Ligeti - Quayola - Abstract Birds, Mac Créteil © EIC
  • 2017 « Flexible Silence », Saburo Teshigawara, Théâtre National de Chaillot © EIC