Afficher le menu Retour numéros
Retour galerie

Emmanuelle Ophèle

Flûtiste / Une création, c’est toujours une émotion

Création de Hypermusic Prolog, A projective opera in seven planes (2009), opéra de chambre avec électronique d’Hèctor Parra, le 14 juin 2009, dans le cadre du festival Agora sous la direction de Clement Power.

Une création, c’est toujours une émotion : le compositeur vous offre son travail, parfois son intimité. Vous devenez cet élément essentiel qui va transmettre l’œuvre au public, le plus fidèlement possible, qu’elle vous plaise ou non…

C’est en mai 2009 que nous avons découvert la musique d’Hèctor Parra, jeune compositeur espagnol. Nous étions huit instrumentistes réunis autour de la préparation de son opéra de chambre Hypermusic Prolog, sur un livret de la physicienne Lisa Randall. Une soprano et un baryton nous ont rejoint un peu plus tard, ainsi que de l’électronique en temps réel.

Je me souviens avec émotion des premières répétitions, durant lesquelles chacun apprivoisait ce nouveau langage musical, un langage très personnel débordant d’une grande expressivité. Hèctor nous proposait une musique d’une grande précision, rythmiquement et musicalement complexe, et un phrasé très varié ponctué de nuances extrêmes, dont le son était animé par un souffle tout à fait particulier, bien différent du simple vibrato. Nous étions éblouis.

Portrait de la galerie photos © Franck Ferville