Afficher le menu Retour numéros
Retour galerie

Jean-Christophe Vervoitte

Corniste / Maïeutique acoustique

Création d’…explosante-fixe… (1991-1993) de Pierre Boulez, pour flûte, deux flûtes solistes, ensemble et électronique, le 24 janvier 1994 au théâtre du Châtelet.

Ce qui était le plus fascinant, c’était de trouver au matin sur le pupitre une musique qui avait certainement été écrite dans les semaines, voire les jours précédents. La copiste des éditions Universal était là avec les partitions à peine collées, tout juste éditées. C’était comme si nous les découvrions en temps réel, à mesure qu’elles étaient composées.

Même si l’importance d’une œuvre comme celle-ci n’apparaît qu’a posteriori, jouer pour la première fois une musique de cette envergure est toujours émouvant. Sur le moment, cela paraît tellement naturel ! Et pourtant, c’est l’histoire de la musique en train de s’écrire.

Ce qui était encore plus remarquable – et perceptible –, c’est que Pierre Boulez lui-même était manifestement très anxieux d’entendre sa musique pour la première fois. Aujourd’hui, les compositeurs disposent de toutes sortes de logiciels qui leur permettent de se faire une idée plus ou moins juste de ce qu’ils écrivent. Ce n’était pas le cas à l’époque. Ces premières répétitions représentaient donc autant un avènement pour le compositeur qu’une création pour les interprètes. Bien que très expérimenté dans le domaine, Pierre n’en assistait pas moins à la première naissance acoustique de son œuvre – et nous en étions les sages-femmes.

Portrait de la galerie photos © Franck Ferville