Afficher le menu Retour numéros
Retour galerie

Jérôme Naulais

Tromboniste / Un ensemble dans l’ensemble

Créations de Labyrinthe (1984) de Jérôme Naulais, pour septuor de cuivres, le 25 octobre 1984 au Centre Georges-Pompidou (Paris), de Re-Call (1984) de Luciano Berio, pour sept cuivres et deux marimbas, le 15 juin 1995 au Théâtre du Chatelet (Paris), et de Musique II (1986) de Philippe Manoury ,pour sept cuivres et deux marimbas, le 14 septembre 1986 à Strasbourg.

Tout a commencé en 1984, alors que Péter Eötvös était directeur musical de l’Ensemble intercontemporain. Connaissant mon activité de compositeur, en parallèle de ma carrière de soliste, Péter m’a passé commande d’une pièce : Labyrinthe, pour sept cuivres, que j’ai ensuite remaniée pour sept cuivres et deux percussionnistes. Cette pièce est surtout importante pour ce qu’elle signifie : elle marqua en effet le point de départ d’une aventure que je considère comme essentielle, à la fois dans l’histoire de l’Ensemble intercontemporain et dans ma vie à l’Ensemble.

Suite à cette création, nous avons en effet eu l’idée de fonder un groupe composé de sept cuivres et de deux percussionnistes de l’Ensemble. Pendant plus de quinze ans nous avons sillonné le monde entier avec cette formation, et nous avons inspiré quelques créations majeures. Parmi elles, je pourrais citer Re-Call de Luciano Berio, arrangement d’une de ses pièces pour quintette de cuivres qu’il a réalisé spécialement pour nous, et que nous avons créé au théâtre du Châtelet en 1984 et joué maintes fois ensuite. Il y eut aussi Musique II de Philippe Manoury, commande passée par Pierre Boulez et créé en 1986 à Strasbourg – une pièce absolument extraordinaire du point de vue de l’écriture. Ce petit ensemble dans l’ensemble n’existe plus aujourd’hui, mais il nous a tous profondément marqués.

Portrait de la galerie photos © Franck Ferville